»Mustafa Z » de Nidhal Chatta est actuellement dans les salles tunisiennes

Heinrich Böll présente son « Guide de gouvernance environnementale locale »
5 Mars 2018
Pré-sélection de la 2ème édition Prix Fondation Rambourg
8 Mars 2018
Montrer tout

 »Mustafa Z » de Nidhal Chatta est actuellement dans les salles tunisiennes

Le dernier film du cinéaste tunisien Nidhal Chatta,  »Mustafa Z » est actuellement dans les salles tunisiennes. Il s’agit d’un long-métrage fiction qui raconte 24 heures d’un Tunisien ordinaire en proie à ses démons et au désenchantement de l’après-révolution de Jasmin à la veille des premières élections libres et démocratiques en Tunisie.

SYNOPSIS

Le film retrace vingt-quatre heures d’un citoyen tunisien ordinaire, Mustafa, en prise avec l’absurdité du système. Nous sommes à la veille des premières élections présidentielles libres, une échéance cruciale pour la jeune démocratie tunisienne. Mustapha Z est un animateur radio et père d’un jeune adolescent révolté, Malek. Il se voit reprocher par son épouse Farah, son manque d’ambition et son caractère effacé. Un mariage voué à l’échec et un train de vie monotone que Mustafa, dont l’épouse ne communique plus qu’avec des post-it, a du mal à vivre. Mustafa enchaîne en effet les déconvenues. La matinée s’annonce plutôt mal car sa femme le quitte, son fils le boude et la radio où il travaille le met à la porte. L’après-midi, la fourrière municipale embarque sa voiture alors même que le parcmètre de la rue, où il tente en vain de glisser une pièce, est en panne. Il monte alors dans sa voiture et refuse d’en descendre. Ce que Mustapha Z ne sait pas, c’est qu’il s’apprête à vivre une journée et une nuit hors du commun à la veille du second tour des élections présidentielles libres en Tunisie.

Qui est NIDHAL CHATTA

Formé en Grande-Bretagne, NIDHAL CHATTA est diplômé de la prestigieuse Loughborough University of Technology. Il étudie l’écologie, la biologie marine et l’océanographie et fait appel pour son premier court métrage « L’HORIZON ENGLOUTI » à l’équipe de prises de vues du Commandant COUSTEAU. Sociétaire de l’Actor’s Studio de John STRASBERG à Paris, il suit en même temps les cours de l’Institut Français du Cinéma et participe à des ateliers techniques au sein de la firme ARRIFLEX (Paris). De 1984 à 1987, il réalise 4 courts métrages dont «L’HORIZON ENGLOUTI» (7 récompenses internationales). En 1999, il réalise son premier long-métrage fiction « NO MAN’S LOVE » qui raconte le parcours chaotique d’un jeune tunisien en rupture de ban. Ce film a reçu le soutien du Ministère de la Culture de Tunisie, du Fonds Sud Cinéma (CNC) et de l’Organisation Internationale de la Francophonie. De 2001 à 2003, il produit et réalise « DESERTS VIVANTS», une série documentaire en 12 volets de 26 minutes sur la faune et la flore des déserts de Tunisie et de Libye. Un projet cofinancé par le Ministère du Tourisme, le Ministère de l’Environnement en association avec la Télévision Tunisienne et Canal France International.

De 2008 à 2009, il réalise « ADPD», une série documentaire fiction en 24 épisodes pour le compte du Ministère de l’Intérieur d’Abou Dhabi. En 2009, il réalise «LE DERNIER MIRAGE», son second long-métrage, un thriller psychologique avec Jean-Marc BARR, Elisa TOVATI et Hichem ROSTOM. En 2013, il produit et réalise « ZERO », son troisième long-métrage, un documentaire qui retrace l’invention et l’itinéraire du chiffre zéro à travers les âges. En 2016, il réalise son long-métrage fiction « MUSTAFA Z ».

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.