PAMPAT Tunisie : La rose de Kairouan, un produit du terroir emblématique

Nouvelle parution aux éditions Arabesques : « Piments et compagnie, chroniques gourmandes de Méditerranée » de Héla Msellati
12 Mai 2023
Orange Tunisie conclut un accord avec Medusa Submarine Cable System pour accueillir à Bizerte un nouveau câble sous-marin
12 Mai 2023
Montrer tout

PAMPAT Tunisie : La rose de Kairouan, un produit du terroir emblématique

Avec son parfum unique, la rose de Kairouan, cultivée dans les localités de Khazazia et Dhraa Ettammar, est l’un des produits phares de la région. La rose de Kairouan appartient à l’espèce Rosa Damascuna ou la rose de Damas qui est l’espèce la plus recherchée au monde pour la production de l’huile destinée à la parfumerie.

Cette fleur typique a été sélectionnée comme l’un des trois produits phares de Kairouan qui sont en train d’être promus dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de valorisation et de promotion des produits du terroir, lancée en 2022 conjointement par le ministère de l’Agriculture et l’APIA ainsi que plusieurs autres institutions partenaires.

C’est dans ce cadre qu’une journée promotionnelle a été organisée, le jeudi 04 mai 2023 à Kairouan sous le thème : « La rose de Kairouan, un produit du terroir emblématique ».

Cette journée vise à faire découvrir Kairouan, comme l’une des principales zones de production de la rose de Damas en Tunisie, et de promouvoir davantage les roses de Kairouan réputées pour leur parfum envoûtant et plébiscitées par les parfumeurs. Elle vise également à renforcer l’attractivité de Kairouan comme destination incontournable pour le tourisme alternatif.

Les représentants de la presse nationale et régionale ont entamé cette journée de promotion par une visite des marchés des roses de Kairouan. Il s’agit de marchés quotidiens autour des remparts de la médina qui s’installent chaque printemps pour l’exposition et la vente en gros et au détail des roses fraîches destinées à la distillation.

Par la suite, des échanges sur l’état des lieux de la filière des roses de Kairouan, ont eu lieu autour d’un buffet aux saveurs de la rose.

A cette occasion, Monsieur Farouk Ben Salah, Expert du projet Pampat a précisé : « Les produits de terroir de la région de Kairouan jouent un rôle important dans le développement local, notamment, à travers le développement et la diversification de l’offre   ainsi dans l’attractivité touristique de la région ».

Création de 15 000 postes d’emploi locaux à moyen et à long termes

De son côté, le gouverneur de Kairouan, Mohamed Bourguiba, a annoncé : « La région de Kairouan produit des quantités importantes de roses de damas avec une trés bonne qualité qui répond aux exigences des clients. Nous encourageons l’extension de cette culture dans le cadre de l’intégration économique et sociale au vue de son avenir prometteur pour la région et pour toute la Tunisie. D’ailleurs, beaucoup d’investisseurs sont intéressés par la valorisation de cette filière qui pourrait générer plus de 15 000 postes d’emploi locaux à moyen et à long termes ».

A cet égard, il a souligné : « Les efforts se multiplient davantage pour améliorer et valoriser ce produit phare et d’autres produits de la région de Kairouan ».

Pour sa part, la coordinatrice du projet PAMPAT Tunisie, Lamia Thabet, a déclaré : « A travers cette journée promotionnelle de la rose de Kairouan, nous voulons partager avec les Tunisiens cette richesse de la région avec toutes les possibilités que cette filière pourra offrir en termes de développement de nouveaux projets, de création d’emplois pour les jeunes, ainsi que d’attractivité touristique ».

Elle a indiqué : « La rose de Kairouan est un produit qui est déjà commercialisé à l’international en tant qu’huile essentielle pour la préparation des parfums. Mais il y a bien d’autres possibilités de valorisation de cette filière et de création d’une large gamme de produits à base de rose, qui feront l’identité de la région dans les domaines de la cosmétique et de la gastronomie… »

Et de rappeler : « Cette démarche s’inscrit dans le cadre du projet PAMPAT Tunisie mis en œuvre par l’ONUDI avec un financement du Secrétariat d’Etat à l’Economie de la Confédération Suisse. Dans ce cadre, une Stratégie tunisienne de promotion et valorisation des produits du terroir a été développée par le ministère de l’Agriculture. Les gouvernorats de Kairouan et de Nabeul ont été sélectionnés comme régions pilotes pour initier la mise en œuvre des différents axes d’intervention. Dans la région de Kairouan, trois produits de terroir ont été choisis, dont la rose de Damas. En ce sens, on a mené une action de valorisation et de promotion pour améliorer la visibilité de cette filière et l’accès au marché  ». 

Groupe Sebri : Vers la production de 25 000 tonnes de roses par saison

Les représentants des médias, accompagnés du gouverneur de Kairouan, des représentants des autorités régionales et nationales et des représentants du Projet PAMPAT Tunisie, ont eu aussi l’occasion de rencontrer des producteurs locaux de roses fraiches et de produits à base de rose, et ce, dans la localité de Khazazia où ils ont visité un champ de roses.

La journée promotionnelle s’est poursuivie en rendant visite à la nouvelle unité de distillation des roses du Groupe Sebri à la localité d’El Baten.

Dans ce cadre, le PDG du groupe, Habib Sebri, et son Directeur central, Mohamed Zied Chourabi ont affirmé : « Notre unité de distillation qui compte 16 distillateurs répartis sur une superficie de 4500 m2, et d’une capacité de distillation totale de 25 000 tonnes de roses par saison, constitue la première unité du genre en Afrique et en Europe. Elle vise la création de 250 emplois directs (en cours de recrutement) et 5000 emplois indirects saisonniers (pendant les 60 jours de distillation) ».

En effet, les responsables ont souligné : « Une semaine auparavant, nous avons accueilli une délégation allemande composée de 24 entreprises qui opèrent  dans les domaines de la parfumerie, des huiles essentielles, de la cosmétique et des produits paramédicaux…Après cette visite, l’une de ces   entreprises nous a déjà contacté pour signer le premier accord de principe pour  l’achat de nos produits , une coopération qui va valoriser davantage la rose de Kairouan et les efforts déployés par notre groupe ».

Et d’ajouter : « Notre projet, de 1000 hectares de rosiers, ayant un coût d’investissement total de 60 millions de dinars, sous forme d’une coopération technique avec la Chine ainsi que l’Allemagne, le Canada et la France, vise la production d’une large gamme de produits à base de la rose de Kairouan ».

Et de conclure : « Dans un avenir proche, nous visons la valorisation d’autres plantes, à savoir la fleur de néroli, le romarin et le myrte ».

La journée promotionnelle destinée à la rose de Kairouan a été clôturée par la visite d’une expo vente à laquelle ont pris part plusieurs producteurs qui ont mis en avant différents produits développés à base de rose de Kairouan, aussi bien dans le secteur cosmétique que dans l’agroalimentaire.

Un programme ambitieux qui vise à valoriser cette rose de kairouan sera mis en œuvre au cours des prochains mois en partenariat avec toutes les parties concernées publiques et privées afin d’en faire le produit stratégique par excellence pour la région.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.