Première édition du festival Ciné Social du 22 au 26 mai 2019 au CinéMadart

« Dar Nadhif » s’installe au foyer universitaire des jeunes filles de Jendouba
22 Mai 2019
BIGDeal lance un nouveau concept innovant: un club privilèges multi-enseignes
23 Mai 2019
Montrer tout

Première édition du festival Ciné Social du 22 au 26 mai 2019 au CinéMadart

Ciné Social est la première édition d’un rendez-vous de cinéma documentaire qui se veut annuel, organisé par la Fondation Rosa Luxemburg et ses partenaires.

Le festival est dédié aux films tournant autour de thématiques sociales, issus des acteurs de la société civile, des activistes et des indépendants. Le festival aura lieu du 22 au 26 mai au CinéMadart, avec des side events dans quelques lieux du grand Tunis et des régions de l’intérieur. Il réunit les films engagés et à thème avec leur public grâce aux projections et aux débats, et s’offre aux spectateurs comme une fenêtre ouverte sur les causes et les préoccupations de la Tunisie post-révolution.

Le festival se positionne comme une plateforme de réflexion et de débat entre les acteurs de la société civile, les politiques et le grand public. Le cinéma est la plaque tournante de ces rencontres, outil imparable pour le plaidoyer et la conscientisation sur les causes et les enjeux du contexte tunisien actuel. Un contexte marqué par d’imminentes élections où les acteurs politiques devront prendre position sur les grandes questions socio-économiques du pays et être à l’écoute de la société civile, et où l’image aura le plus grand impact sur la perception des tunisiens de l’avenir de leur pays.

Dans un tel contexte, donner de la visibilité aux messages portés par les acteurs sociaux à travers le cinéma est une mission essentielle autour de laquelle Rosa Luxemburg rassemble ses partenaires.

Programme :

22 mai: Soirée d’ouverture avec le documentaire « #Manich_Msamah Generation » (66’) de Nawaat

23 mai: « L’agroécologie dans l’oasis de Chenini » de Sonia Ben Messaoud et Laetitia Martin (37’) et « Couscous: Les Graines De La Dignité » (60’) de Habib Ayeb

24 mai: « Deportato » (30’) de Hammadi Lessoued (FTDES et Nawaat), « Municipales » (41’) de Youssef Asswad et « Tout va bien Lella ?! » (33’) de Rabeb Mbarki

25 mai: « Voices of Kasserine » (58’) de Olfa Lamloum et Michel Tabet (International Alert)

26 mai: Soirée de clôture avec « Révolte du bassin minier et justice transitionnelle » de Callum Francis Hugh (Amnesty International) et « Majadhib » (71’) de Chiraz Bouzidi

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.