Kairouan veut abriter une partie des travaux du Sommet Arabe

L’artiste tunisienne, Sabrine Jenhani, lance un nouveau projet solo auto-produit nommé ZÃY
1 Février 2019
« Porto Farina » Du 04 Février 2019 Au 10 Février 2019 au Cinéma Le Colisée
7 Février 2019
Montrer tout

Kairouan veut abriter une partie des travaux du Sommet Arabe

Les associations de la société civile de Kairouan dont particulièrement « La Fondation Kairouan » appellent au nom de la ville Aghlabide et de ses habitants à associer cette cité à l’accueil des travaux de la 30ème session du Sommet arabe, prévue en Tunisie à la fin du mois de mars prochain.

S’inscrivant dans la lignée de l’orientation de l’Etat tunisien à favoriser la discrimination positive entre les régions et l’intégration décentralisée des différentes manifestations nationales, régionales et internationales, les associations de Kairouan lancent cet appel en vue d’abriter certaines activités du Sommet.

Elles parient sur la place symbolique dans le monde arabo-musulman ainsi que sur le patrimoine historique et culturel que la ville sainte recèle.

En vue de sensibiliser les institutions nationales responsables de l’organisation de ce sommet, particulièrement la présidence de la République, le ministère des Affaires étrangères, le ministère du tourisme et de l’artisanat des associations et des personnalités originaires de Kairouan ne cessent de remuer ciel et terre pour sensibiliser sur l’importance de leur ville en vue d’abriter, de par sa culture de l’hospitalité et de la générosité de sa population, une partie des réunions inscrites dans le cadre du Sommet.

Les Kairouanais considèrent ce geste comme une initiative excellente et exceptionnelle dans l’histoire des réunions du Sommet accueillies par la Tunisie, d’autant plus qu’il adresse un message selon lequel notre pays est ancré dans son appartenance et son identité arabes.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.